Les références

Définition d’une référence

Des références sont des renseignements donnés par l’un de vos anciens supérieurs immédiats, ou encore par un maître de stage, qui attestent de votre comportement et de vos qualités comme employé. Elles confirment également certaines informations que vous avez fournies relativement à un emploi que vous avez occupé précédemment, notamment les dates d’emploi.

Vous devez dresser une liste sur laquelle figurent le nom et les coordonnées de personnes pouvant fournir de telles références à votre égard.

Utilité d’une référence

Avec votre consentement écrit, le conseiller en gestion de la main-d’œuvre ou les gestionnaires peuvent prendre des références sur vous pour mieux connaître le type de travailleur que vous êtes (ponctuel, responsable, productif, compétent, etc.). La prise de références est basée sur des critères objectifs.

Gagnez du temps : Préparez votre liste de références

Vous devez idéalement être en mesure de fournir le nom et les coordonnées de trois personnes qui pourront fournir des références sur demande.

En préparant votre liste de références, vous vous éviterez une source de stress supplémentaire le jour de l’entrevue.

Pour ce faire,

  • dressez la liste de tous vos anciens supérieurs immédiats;
  • déterminez ceux dont vous pourriez fournir le nom et les coordonnées;
  • contactez-les pour savoir si vous pouvez donner leur nom, les informer de votre démarche et du fait que l’on communiquera probablement avec eux sous peu;
  • dressez votre liste finale de références (nom complet, numéro de téléphone et courriel de chaque personne pouvant fournir des références, titre de l’emploi que vous avez occupé au sein de l’entreprise et nom de l’entreprise).

Les erreurs les plus féquentes lors d’un entretien

Voici les erreurs les plus fréquentes commises par des candidats lors d’une entrevue.

  • Manquer de ponctualité.
  • Ne pas se présenter à l’entrevue, et ce, sans préavis.
  • Manquer de préparation:
    – ne plus se souvenir, le jour même de l’entrevue, du titre du poste pour lequel ils postulent, ni du nom de la personne qui mène l’entrevue;
    – ne pas connaître l’emploi;
    – ne pas être informés sur l’organisation;
    – ne pas être en mesure de démontrer qu’ils ont le profil recherché pour l’emploi;
    – utiliser systématiquement le même exemple pour répondre à toutes les questions;
    – ne pas apporter une copie de leur CV à jour ni leur liste de références.
  • Démontrer un manque d’écoute.
  • Dénigrer d’anciens employeurs, l’employeur actuel ou des collègues.
  • Avoir de la difficulté à s’exprimer avec concision.
  • Utiliser de façon abusive les mêmes arguments pour justifier leur intérêt pour le poste :
    – motivations salariales (incluant la promotion);
    – stabilité des emplois dans l’appareil gouvernemental.
  • Regarder leur cellulaire au cours de l’entrevue.
  • Être trop insistant lors du suivi de l’entrevue ou lors de contacts subséquents.
  • Adopter une attitude trop familière à n’importe quel moment au cours du processus.

9 habitudes à succès qui ne coûtent rien

Avez-vous déjà demandé comment certaines personnes ont obtenu un tel succès? Bien sûr, vous l’avez. Une bonne idée, la motivation, la persévérance et un peu de chance aide, mais les gens les plus prospères partagent certaines habitudes. Voici neuf habitudes qui ont contribué à les placer sur le dessus:

1. Ils méditent.

Ray Dalio, le fondateur de Bridgewater Associates, a déclaré à The Huffington Post en 2013 que «la méditation, plus que tout dans ma vie était le plus grand ingrédient de tout succès, je l’ai eu. » Dalio, cependant, n’est pas le seul. Oprah, Rupert Murdoch, Russell Simmons, Arianna Huffington, Bill Ford et Padmasree Guerrier ont tous attribué la médiation comme une composante importante de leur succès.

Prendre soin de votre corps et l’esprit en repos, l’exercice, une alimentation saine et obtenir suffisamment de sommeil sont toutes des façons d’améliorer vos chances de succès.

2. Ils se lèvent tôt.

Le président Obama, Richard Branson, Jack Dorsey, Larry Schultz, Tim Cook et PDG de Xerox, Ursula Burns, sont connus pour être des lève-tôt. Comment cela a t-il contribuer à leur succès? Parce que les lève-tôt sont en mesure de commencer leur journée en avance sur tout le monde en répondant à d’autres, l’exercice et trouver un peu de temps personnel, les lève-tôt ont aussi tendance à être plus heureux et sont plus proactifs.

3. Ils réseautent.

Les gens qui réussissent réalisent l’importance du réseautage. En fait, la recherche a constaté que la mise en réseau peut conduire à des personnes meilleures au travail et augmente les chances de décrocher un emploi. Le réseautage permet aux gens qui ont réussi à être plus innovants. Selon Dale Carnegie «Comment se faire des amis et influencer les gens, » les gens qui réussissent se plaignent ou critiquent rarement. Ils sont sincères et essayer de faire preuve d’empathie.

4. Se tenir occupé.

Les gens qui réussissent sont rarement ralentis. Achievers comme LBJ et Robert Moses étaient connus pour travailler 60-65 heures par semaine.Elon Musk travaille 80-100 heures par semaine et a dit, « Voilà le type d’éthique de travail qu’un entrepreneur doit avoir ».

5. Ils savent quand dire «non».

« La différence entre les gens qui réussissent et les gens qui ont vraiment réussis est que les gens qui réussissent vraiment savent dire non à presque tout.» – Warren Buffett

Les gens qui réussissent, réalisent qu’en disant «non», ils peuvent se concentrer sur l’accroissement de leur productivité. S’ils disent «oui» à tout le monde ou tout, ils vont être trop distrait et ne seront pas accomplir les tâches qui doivent être faites.

6. Ils ne regardent pas la télévision, ils lisent.

Selon Thomas Corley , auteur de « Rich Habits: The Daily Success Habits Of Wealthy Individuals ». 67% des gens riches seulement regardent la télévision pendant une heure ou moins par jour. Corley a également constaté que 6% des riches regardent la télé-réalité, tandis que 78% des autres le font.

En outre, 86% avouent aimer la lecture et un impressionnant 88 % affirment qu’ils lisent pour l’auto-amélioration pendant 30 minutes ou plus par jour.

7. Ils écrivent des listes à faire la veille.

Les gens qui réussissent sont connus pour écrire des listes de choses à faire avant la nuit de sorte qu’ils sont en mesure de fixer des priorités pour le lendemain. Ils sont ainsi à même d’identifier les tâches qui sont les plus importantes.

8. Ils se fixent des objectifs et les visualisent.

Joel Brown a interviewé un certain nombre d’élèves très performants et a constaté que « 85% des performants que je l’ai interrogés pratiquent écrire leurs objectifs, leurs plans, ou les visions de succès sur une base régulière. » Les gens qui réussissent le font avant la nuit ou en premier le matin, afin qu’ils soient prêts à relever les défis qui les attendent.  »

9. Ils gèrent leur argent.

Les gens qui réussissent parce qu’ils étaient capables de bien gérer leurs finances . Cela signifie qu’ils investissent leur argent à bon escient, la recherche de nouvelles opportunités et mettent de côté des fonds d’urgence. Ils sont plus généreux et prêts à donner à ceux qui ont besoin d’aide.

Il ya un vieux dicton qui annonce que la chance et la préparation répondent toujours à l’occasion.

Les personnes qui réussissent se sont mis en place pour réussir en se préparant tout le temps. Les gens qui réussissent attendent que la chance va les trouver, et il elle fait habituellement.

Traduit de l’anglais à partir de Entrepreneur.com

Les pratiques recommandées pour un entretien

Voici les pratiques recommandées aux candidats lors d’une entrevue :

Avant l’entretien

  • Prévoyez vos déplacements (itinéraire, moyen de transport, etc.).
  • Assurez-vous d’avoir une tenue vestimentaire soignée et appropriée.
  • Ayez en main
    – une copie de la convocation avec les coordonnées de la personne à joindre;
    – une version à jour de votre CV;
    – votre liste de références;
    – des papiers et des crayons pour prendre des notes au besoin.
  • Arrivez à l’avance afin de faire face aux impondérables.
  • Prévenez, dans les meilleurs délais, la personne responsable du processus si vous croyez que vous arriverez en retard à l’entrevue ou si vous ne pouvez pas vous présenter à celle-ci.
  • Une fois sur place, éteignez et rangez tout appareil électronique pouvant être une source de distraction au moment de l’entrevue.

Au cours de l’entretien

  • Faites bonne impression.
  • Écoutez attentivement vos interlocuteurs.
  • N’hésitez pas à leur demander des précisions si vous comprenez mal le sens d’une question.
  • Prenez votre temps pour bien répondre aux questions qui vous sont posées.
  • Appuyez vos propos par des exemples concrets, variés, pertinents et véridiques afin de mettre en valeur vos compétences (utilisez votre CV au besoin).
  • Soyez clair et concis (répondez directement aux questions).

A la fin

  • Posez, au besoin, des questions sur la nature de l’emploi ou sur tout autre élément à propos duquel vous souhaitez obtenir plus d’information.
  • Informez-vous des prochaines étapes du processus. Par exemple, demandez à quel moment et par qui sera effectué le suivi auprès des candidats rencontrés.
  • Remplissez le formulaire relatif à vos références, s’il y a lieu.
  • Remerciez vos interlocuteurs pour le temps qu’ils vous ont consacré et manifestez de nouveau votre intérêt pour l’emploi.

Après l’entretien

  • Évaluez votre performance : déterminez vos bons coups et les aspects à améliorer. Cela vous sera utile pour une prochaine entrevue.
  • Choisissez le courriel comme moyen de communication si vous souhaitez
    – fournir au gestionnaire ou au conseiller en gestion de la main-d’œuvre des informations complémentaires à l’entrevue;
    – les remercier et manifester une fois de plus votre intérêt pour l’emploi.
  • Attendez que le délai fixé soit écoulé avant de faire le suivi de votre candidature.

La préparation à un entretien

Les objectifs de la préparation à un entretien

Le manque de préparation des candidats, qu’ils proviennent de l’organisation ou non, est fréquemment observé par les managers et les conseillers en gestion de la main-d’œuvre lors d’entrevues.

La préparation à une entrevue est donc essentielle. Elle vous permettra notamment de

  • réduire votre stress;
  • mieux performer;
  • montrer le meilleur de vous-même;
  • confirmer votre intérêt pour l’emploi

Première étape : bien vous connaitre

Une bonne connaissance de vous-même vous permettra de déterminer les éléments qui feront valoir votre candidature ainsi que d’illustrer vos propos par des exemples variés lors de l’entrevue.

Que devez vous connaitre ?

Qu’est-ce qui fait de vous la meilleure personne pour occuper l’emploi convoité?

Pour alimenter votre réflexion, voici quelques questions auxquelles vous devriez être en mesure de répondre.

  • Quelles sont vos réalisations professionnelles?
  • Quelles sont vos forces et vos compétences?
  • Quels sont vos talents?
  • Quels sont vos points à améliorer?
  • Quelles sont vos aspirations professionnelles?
  • Quels sont vos objectifs de carrière à court, moyen et, si possible, long terme?
  • Quelles sont vos motivations et quel est votre intérêt pour l’emploi en question?
  • Qu’attendez-vous d’un gestionnaire?

Quelles sont les sources d’informations ?

Votre CV : Il est le reflet de votre parcours professionnel et scolaire. Profitez de l’occasion pour le mettre à jour. Il est possible que vous ayez vécu de nouvelles expériences professionnelles ou que vous ayez accompli des années de scolarité entre le moment où vous avez postulé et l’entrevue.

Cette mise à jour vous permettra du même coup de faire un survol de votre parcours professionnel et scolaire.

Pour obtenir de l’information concernant le CV, nous vous invitons à consulter l’article sur la rédaction d’un CV.

Votre entourage professionnel et personnel : consultez votre entourage professionnel et personnel afin d’obtenir une rétroaction liée à votre travail, à votre personnalité et à vos compétences. Cette rétroaction peut être formelle (par exemple une évaluation de rendement) ou informelle.

 

Deuxième étape : connaitre l’emploi et l’organisation

Cette étape vous permettra de déterminer lesquelles de vos compétences vous devriez faire valoir en fonction de celles requises pour exercer l’emploi.

Que devez vous connaitre ?

Quelles sont les attentes de l’employeur par rapport à l’emploi à pourvoir? Quelles sont les compétences requises pour exercer cet emploi?

Pour parfaire votre connaissance de l’emploi et de l’organisation, voici quelques exemples de questions à vous poser.

  • Quel est le profil recherché par l’employeur?
  • Quels sont les défis et les mandats liés à l’emploi?
  • Quel est le contexte organisationnel et celui de l’unité administrative?
  • Quelle est la mission de l’organisation et celle de l’unité administrative?
  • Quels sont les enjeux stratégiques de l’organisation et ceux de l’unité administrative?
  • Quelle est la clientèle de l’organisation et de l’unité administrative?
  • Quel est le lieu de travail?
  • Est-ce un emploi d’une durée limitée?
  • À qui puis-je m’adresser si j’ai besoin d’informations complémentaires?

Quelles sont les sources d’informations

L’offre d’emploi

  • s’adresse aussi à des candidats qui ne proviennent pas de l’organisation, ce qui implique que les informations contenues dans celui-ci seront générales;
  • contient des informations sur le lieu de travail, l’unité administrative dans laquelle se trouve l’emploi à pourvoir, les principales tâches que la personne titulaire de l’emploi sera appelée à effectuer et les compétences requises.

La description d’emploi

  • est un document qui décrit de façon générale les tâches les plus significatives liées à l’emploi et les compétences nécessaires pour l’exercer.
  • peut être obtenue en faisant la demande au conseiller en gestion de la main-d’oeuvre responsable du processus de recrutement.

L’intranet (uniquement accessible par les employés de l’entreprise)

  • regorge d’informations sur les différentes unités administratives qui ne sont pas accessibles autrement. Par exemple, vous y trouverez des organigrammes, des plans d’action et des descriptions de mandats.

Le site Internet de l’entreprise

  • s’adresse à tous;
  • permet de faire des liens entre la mission, les mandats et les projets d’une unité administrative et la clientèle visée.

Votre réseau de connaissances

Les responsables de la candidatures

 

Troisième étape : se pratiquer

N’hésitez pas, au besoin, à demander la collaboration d’une personne de votre entourage pour simuler une situation d’entrevue. Cette personne pourra vous faire part de ses observations sur la façon dont vous vous présentez, parlez et bougez. Cela vous permettra de mieux structurer votre pensée, vos arguments et de gagner en assurance.

D’autres ressources vous permettant de vous préparer pour une entrevue sont disponibles, notamment sur Internet.

Passer en entretien d’embauche

L’entretien permet au manager

  • de vérifier les informations contenues dans votre curriculum vitæ et d’en obtenir d’autres;
  • de mieux vous connaître;
  • de sélectionner, au terme du processus de recrutement, le meilleur candidat selon le profil recherché et les éxigences de l’emploi.

L’entretien vous permet

  • de produire une impression favorable en faisant valoir, entre autres, vos réalisations, votre expérience, vos forces, votre potentiel, vos aspirations et vos choix professionnels autrement que par écrit;
  • d’obtenir de l’information supplémentaire sur l’emploi et l’organisation et, ainsi, de confirmer votre intérêt pour l’emploi.

Les différentes formes d’entretien

Il existe plusieurs formes d’entrevue. Le choix de la forme d’entrevue dépend notamment de la nature de l’emploi à pourvoir et des compétences à évaluer ou des informations à vérifier par le gestionnaire.

Voici les formes d’entrevue les plus courantes  :

L’entrevue individuelle

Objectifs

  • Évaluer les compétences du candidat liées à l’emploi.
  • Mieux connaître le candidat.
  • Sélectionner le meilleur candidat selon les particularités de l’emploi à pourvoir.

Caractéristiques

  • L’entrevue est menée par un comité de sélection composé généralement de 2 ou 3 personnes, dont le manager qui embauche.
  • Le nombre de personnes faisant partie du comité de sélection dépend de la nature de l’emploi à pourvoir.
  • Le conseiller en gestion de la main-d’œuvre peut être présent selon les besoins du manager.
  • La durée approximative de l’entrevue peut varier entre 30 et 60 minutes, selon la nature de l’emploi à pourvoir.

Déroulement

Les membres du comité de sélection posent différentes questions au candidat.

Exemple :

  • Questions situationnelles

« Que feriez-vous si…? »
« Comment réagiriez-vous si…? »

  • Questions comportementales

« Donnez un exemple de… »
« Qu’avez-vous fait pour…? »

  • Questions portant sur des connaissances nécessaires pour exercer l’emploi

« Pouvez-vous nous dire ce que vous connaissez de…? »
« En vertu de quoi pourriez-vous faire…? »
« Avez-vous déjà travaillé avec le logiciel…?
« Êtes-vous en mesure de…? »

  • Question portant sur la formation et l’expérience du candidat

« En quoi votre parcours vous a-t-il préparé à cet emploi? »

  • Question portant sur la motivation du candidat et son intérêt pour l’emploi

« Pourquoi cet emploi vous intéresse-t-il? »

L’entrevue téléphonique

Objectifs

  • Obtenir des précisions sur le contenu du CV du candidat.
  • Vérifier l’admissibilité des candidatures.
  • Présélectionner des candidats.

Caractéristiques

  • L’entrevue téléphonique est habituellement effectuée par le conseiller en gestion de la main-d’œuvre.
  • La durée approximative de l’entrevue peut varier selon la nature de l’emploi à pourvoir, mais elle est généralement de 15 minutes.

Déroulement

  • Le conseiller en gestion de la main-d’œuvre vérifie certains renseignements précis.
  • Il informe le candidat des prochaines étapes du processus.

L’entrevue de groupe

Objectifs

  • Évaluer les habiletés relationnelles des candidats.
  • Présélectionner des candidats.
  • Départager les candidats à la fin du processus.

Caractéristiques

  • Le groupe est habituellement composé de 5 à 8 candidats.
  • L’entrevue peut durer de 1 h à 1 h 30, selon le groupe ou la nature de l’emploi à pourvoir.
  • L’entrevue est animée par un conseiller en gestion de la main-d’œuvre.
  • Habituellement, 2 ou 3 observateurs assistent à l’entrevue et prennent des notes tout au long de celle-ci.

Déroulement

  • L’animateur expose au groupe une situation fictive, qui peut être liée ou non à l’emploi.
  • Le groupe doit déterminer les meilleures solutions à apporter pour résoudre la problématique exposée.

450 euros de revenus pour les auto-entrepreneurs

D’après une étude de l’Insee, le revenu moyen des auto-entrepreneurs a reculé de -3,3% entre 2011 et 2012.

 La France comptait fin 2012 environ 2,5 millions travailleurs indépendants, dont 23,5% d’auto-entrepreneurs économiquement actifs (588 000). Parmi eux, un sur trois occupe une autre activité en tant que salarié. Leur statut d’auto-entreprise, utilisé comme une source de revenu complémentaire, leur rapport peu. Rien d’anormal dès lors que le régime simplifié est encadré par des plafonds de chiffre d’affaires à ne pas dépasser (82 200 euros pour les commerçants, et 32 900 euros pour les services, artisans et professions libérales) sous peine de basculer dans le système de droit commun.

Lire la suite