Lancement d’entreprise

Lancer votre entreprise de façon organisée.

  1. Hiérarchiser lors du lancement de l’entreprise.

Il est conseillé, au lancement de toute entreprise, d’établir une hiérarchie précise. La hiérarchie est basée sur un arbre que l’on peut utiliser de deux manières : tout d’abord, il peut servir à regrouper les membres pour simplifier l’organisation ; ensuite il peut regrouper les membres d’une équipe autour d’un même travail. Lorsqu’une hiérarchie a été mise en place au lancement de l’entreprise, elle définit des postes fixes. Si un individu part de l’entreprise, la hiérarchie doit alors être mise à jour. Il est possible de créer plusieurs hiérarchies pour organiser les membres de l’entreprise de façon différente.

  1. Les tâches à réaliser lors du lancement d’une entreprise.

La définition des tâches à réaliser par les membres de l’entreprise peut se faire avant ou après la mise en place de la hiérarchie. La division des tâches, au sein d’une entreprise, suppose que celles-ci sont reliées entre elles. Elles peuvent être reliées par des liens hiérarchiques ou fonctionnels. Selon Mintzberg, une structure doit compter trois caractéristiques : la spécialisation – qui oriente l’activité de l’entreprise – , la coordination – qui permet de maintenir la cohésion entre les employés – et la formalisation, car si une entreprise fonctionne selon des procédures formalisées, sa spécialisation et la cohésion seront renforcées.

Lancer l’activité de votre entreprise.

  1. Le plan d’actions commerciales

Un plan d’actions commerciales doit être simple et réaliste. Il doit vous permettre de vous concentrer sur le meilleur secteur, celui où vos chances sont les plus grandes. Le plan d’actions commerciales doit établir les principaux objectifs de l’entreprise, que ce soit du point de vue financier ou commercial. Il doit faire un résumé de votre activité, ce que l’entreprise veut vendre, sur quel secteur, comment, pendant combien de temps… Ce plan d’actions commerciales doit être tenu à jour chaque semaine, pour que les objectifs soient clairs et atteints. Ce plan peut être établi sur une page Excel, cela rend clairs et faciles à comprendre les échéances et les objectifs.

  1. La communication pour lancer l’entreprise.

Au lancement d’une entreprise, il est important de se faire voir par vos futurs clients. Il faut tout d’abord que l’entreprise, grâce à son étude de marché, ai cerné sa clientèle potentielle afin d’axer la communication vers elle. Une fois identifiée, cette clientèle doit voir et entendre le nom de l’entreprise le plus possible. On peut par exemple avoir recours à des affiches publicitaires dans la rue, moyen économique qui garantit que le nom sera vu. Puis il y a les grandes affiches, qui sont plus vues mais qui restent au même endroit et ne choisissent pas leur cible.  La communication par la télévision est relativement plus chère, mais elle assure une hausse de la notoriété. Puis on trouve d’autres styles de communication, comme celle sur internet qui devient une des premières sortes de communication. Notons par ailleurs que le sponsoring permet d’être vu par une clientèle précise lors d’évènements choisis. Mais il ne faut pas oublier que la communication ne doit pas toucher que la future clientèle, elle doit aussi toucher les clients indécis qui peuvent devenir clients.

  1. Le recrutement au lancement de l’entreprise.

Lorsqu’une entreprise est bien lancée, elle tend à s’étendre et nécessite alors de recruter. Avant de recruter, il faut faire un bilan de vos besoins. Vous devez donc définir précisément le type de personne dont vous avez besoin, notamment leurs compétences. Il faut par la suite fixer une rémunération pour ce ou ces futurs postes. L’élaboration du contrat de travail doit préciser si c’est un CDI ou un CDD. Pour ce faire, vous pouvez vous faire aider par un spécialiste. Pour recruter, vous pouvez procéder de différentes manières, que ce soit auprès d’agences ou avec des annonces… A la réception des réponses, vous devez faire passer des entretiens afin de ne garder que les personnes dont les compétences correspondent aux besoins. Par la suite, il vous faut remplir toutes les questions administratives et juridiques, comme déclarer votre nouvel employé. Enfin, une fois le recrutement fait, il est bon pour tout nouveau salarié d’être accueilli et guidé dans l’entreprise.

Croissance et expansion de l’entreprise.

  1. La communication propice à l’expansion de l’entreprise.

Une fois l’activité de l’entreprise lancée, il vous faut maintenir et augmenter la politique pour communiquer. En effet, communiquer au lancement de l’entreprise n’est pas la même que de le faire lors de l’expansion. La communication de lancement permet à l’entreprise de se faire connaître de sa clientèle potentielle et a pour but de l’attirer. En revanche, la communication d’expansion de l’entreprise ne doit pas seulement attirer des clients, mais les fidéliser. Fidéliser des clients signifie que vous devez leur faire sentir que votre entreprise est là pour eux. En plus de fidéliser les premiers clients, cette communication d’expansion permet une ouverture vers une clientèle probable qui jusque-là n’était pas forcement intéressée par votre offre. Pour cela, la communication de l’entreprise passe principalement par internet, par un système de newsletter pour fidéliser les clients, avec des offres de promotions.

Cette vision par internet va attirer de nouveaux clients. En plus d’une expansion, l’entreprise enregistre une hausse de sa notoriété auprès des clients, mais aussi des fournisseurs qui voient l’expansion de l’entreprise.

  1. Développer ses contacts.

Lors de la création de l’entreprise, les contacts sont souvent limités aux fournisseurs et clients. Lors d’une période d’expansion, l’entreprise a la possibilité, grâce à la fidélisation de ses clients, de chercher des partenariats. Le partenariat désigne un accord formel entre deux ou plusieurs parties qui ont convenu de travailler ensemble dans la poursuite d’objectifs communs. Le partenariat permet à l’entreprise d’étendre sa clientèle et d’être en contact avec de nouveaux fournisseurs. Par la suite, si le partenariat fonctionne bien, il peut se créer de nouveaux liens avec de nouvelles entreprises, augmentant ainsi les liens de l’entreprise.

  1. Développer son entreprise.

L’expansion de l’entreprise implique aussi une expansion interne. En effet, si l’entreprise veut s’agrandir, elle doit voir plus grand elle-même. Pour cela, elle doit penser à plusieurs choses. Tout d’abord, elle doit tenir compte d’une hausse des commandes, puisqu’elle a augmenté sa clientèle. Ainsi, il faut tenir compte des structures qui doivent être assez grandes pour supporter une hausse de production. Il faut aussi envisager à recruter. Mais ce recrutement en phase d’expansion de l’entreprise n’est pas le même que lors du lancement de l’entreprise. En effet, lors du lancement, l’entreprise recrute des personnes à des postes précis, mais ne cherche pas forcément les meilleurs dans chaque poste, elle a besoin de se lancer. Tandis que lors de la phase d’expansion, l’entreprise est déjà lancée, et peut se permettre de rechercher un profil type pour les postes qu’elle doit pourvoir.

PinIt